Aujourd’hui, de nombreux étudiants se lancent dans l’entrepreneuriat avant même d’être passés en deuxième année. Trop impatients de se lancer dans la réalisation d’un projet pour attendre d’avoir un diplôme, ces jeunes surmotivés profitent d’une période pendant laquelle tout est possible.

Chez Freshr, le premier chatbot qui va te permettre de suivre l’actu, directement dans Messenger, deux des quatre co-fondateurs sont encore étudiants. Voilà les conseils de Romain Torres, entrepreneur et étudiant à l’EM Lyon, pour gérer son business entre un cours de marketing et un TD de finance.

1. Ne prends pas ton temps, va vite

Lorsque l’on créé sa boîte en étant étudiant, le premier conseil que l’on nous donne c’est : “Profites-en, tu as le temps de te planter”. Certes, la situation d’étudiant est confortable (pas de famille à nourrir, l’avenir devant soi…) mais ce n’est pas une raison pour accepter de perdre des années à développer un projet qui ne fonctionnera jamais.

2. Vise grand ou ne vise pas

Le confort du statut d’étudiant et la fougue de la jeunesse amènent en général à une moins forte aversion au risque, c’est une chance ! Profite-en pour voir grand. Plutôt que de te dire, “Au pire si ça ne marche pas, ce sera une bonne expérience pour la suite”, je te conseille d’aborder cette aventure comme un challenge à relever pour parvenir à la conclusion la plus ambitieuse possible. Les entrepreneurs qui réussissent l’infaisable ont tous été pris pour des fous dans un premier temps et ce n’est qu’une fois le succès atteint que leurs choix sont apparus comme des évidences… Il s’agit d’avoir de grandes ambitions et de les assumer !

3. N’écoute pas ton entourage

Malgré l’extrême bienveillance dont ils font souvent preuve, sache que ta famille et tes amis ne comprennent pas ce que tu fais ! Quand ils te disent “tu es génial, tu as toujours plein d’idées et ça va marcher…” c’est bien, mais le succès, ce n’est pas avoir des idées ! Pour des retours constructifs et honnêtes, écoute tes utilisateurs ou des personnes expérimentées dans ton secteur. Et si parfois c’est vraiment dur, passe un petit coup de fil à tes proches, ça fait toujours du bien.

4. Sois précis sur tes objectifs

Il est essentiel de définir des étapes et un planning pour ne pas avancer dans le brouillard. Les bons entrepreneurs sont ceux qui sont tous les jours meilleurs que la veille. Les objectifs permettent de mesurer l’évolution du projet, de fêter les petites victoires et de se remettre en question quand on a la tête dans le guidon. Et garde à l’esprit que ces objectifs ne sont pas gravés dans le marbre, ils peuvent être régulièrement re-définis !

5. Profite de toutes les ressources disponibles

Pendant tes études, tu peux puiser tout le savoir nécessaire à ta réussite grâce aux rencontres que tu peux faire. L’un des grands avantages du statut d’étudiant est d’ailleurs la bienveillance dont feront preuve les personnes que tu contacteras. Tu dois donc profiter au maximum de toutes les ressources dont tu disposes pour progresser.

6. Va sur le terrain

Tous les investisseurs le disent, ce qui compte avant tout dans un projet c’est l’équipe et la connaissance du marché. Donc si tu as déjà ta team de choc il va maintenant falloir prouver que tu sais de quoi tu parles. Pour obtenir de bons metrics, lorsque l’on n’a ni réseau, ni expérience, la seule solution est de se confronter à son marché pour obtenir de la traction, pas à passer des heures devant un business plan prévisionnel !

7. Finish what you started

Si tu lances ta boîte en te disant que ce sera une bonne expérience pour ensuite rejoindre une entreprise, tu te trompes. Créer une start-up, ce n’est pas un sprint, c’est un marathon, donc avant de trouver le fameux Product Market Fit, couplé avec un business model rentable et de la scalabilité, tu vas devoir itérer, analyser, pivoter… Et non seulement tout cela prend du temps, mais en plus cela demande de la résilience ! Il faut donc que ta motivation pour réussir soit de transformer ta start-up en un business rentable, pas de trouver un job.

Chez Freshr, nous avons encore beaucoup à apprendre et nous essayons d’appliquer tous ces tips au quotidien et ça passe par une constante remise en question et des objectifs toujours plus haut pour se surpasser.

Si tu ne fais pas encore partie de la communauté, je t’invite à découvrir Freshr!

Laisser un commentaire